Accéder au contenu principal

Articles

Mythos Manga : Vampyre de Suehiro Maruo

Vampyre Aussi loin que l’on mène notre recherche, la figure du vampire semble avoir accompagné l’humain depuis des temps immémoriaux. On ne sait pas réellement quand il est apparu et à quelle époque le terme en lui-même a commencé à le définir. En 1728, le mythe commence à se populariser en Europe suite à la parution de l’ouvrage De masticatione mortuorum in tumulis écrit par le philosophe Michael Ranft. Considéré comme le premier traité de vampirologie, Ranft y relate l’histoire de Peter Plogojowitz, un paysan serbe devenu soldat lors de la guerre entre l’Empire d’Autriche et l’Empire Ottoman. Selon les nombreux témoignages recueillis, Plogojowitz serait mort à l’âge de 62 ans dans son village de Kisilova. Pourtant il serait rentré chez lui, trois jours après son décès, pour demander à son fils de quoi se nourrir. Deux jours plus tard, son fils fut retrouvé mort. Puis, de nombreux villageois moururent de fatigue à la suite de pertes excessives de sang. Sur leurs lits de mort, ils a
Articles récents

Mythos Manga : Opération Mort de Shigeru Mizuki

    Opération Mort     Gyokusai, ô gyokusai . Soin Gyokusai Seyo , titre original de l’œuvre se traduisant littéralement par « tout le monde se doit de combattre jusqu’à sa mort ». Terme évoquant une notion très particulière, utilisé seulement lors de la guerre du Pacifique, le mot Gyokusai renvoie à une « manœuvre militaire stratégique » (emphase sur les guillemets) propre à l’état-major japonais et peut se traduire par « mission suicide ». Se composant de deux idéogrammes, Gyoku et Sai voulant respectivement dire « trésor » (ici, l’empereur et par extension, le Japon) et « l’anéantissement de tout », le terme gyokusai véhicule l’idée d’un suicide collectif pour honorer l’empereur et le Japon.     Après deux siècles d’isolationnisme, le Japon s’ouvre au monde en 1854 et s’inspire des politiques colonialistes de l’époque pour justifier son besoin de rattraper son retard civilisationnel. L’établissement du shintoïsme, en tant que religion d’Etat, en 1868, sera un moyen de contrôler

Mythos Manga : Baptism (Senrei) de Kazuo Umezu

  Du partage du délire au passage à l’acte Senrei ou l’héritage des sœurs Papin      Lorsque Kazuo Umezu publie son œuvre Senrei entre 1974 et 1976 ; jusqu’à la toute fin de sa parution épisodique, les lecteurs penseront être face à une histoire horrifique choquante sans y repenser à deux fois quant à la potentielle réalité pouvant s’en dégager. Un récit aussi improbable ne pouvait que prêter à se faire des frayeurs, à y trouver un réservoir de sensations fortes sans pour autant remettre en perspective nos notions de la réalité. C’était sans compter le talent de Umezu pour subvertir les attentes de ses lecteurs. La conclusion du récit n’avait plus rien d’horrifique, elle était psychanalytique. La clinique peu développée au Japon alors, la réception par le lectorat fut empreinte d’une incompréhension certaine. Pour le lecteur, il est certain que face à ce dénouement, apporter un semblant d’explication médicale peut dissiper l’horreur et l’angoisse liées au déroulé du récit. C’est la m

Mythos Manga : Les Liens du sang de Shuzo Oshimi

       Depuis les temps anciens, l’être humain a eu besoin de mettre en récit les éléments lui échappant, pour mettre en lumière, comprendre, intégrer des traits propres à l’imperfection humaine. Archétypes, mythes, contes, films. Chacun des protagonistes en place étant une structure-type, reflet des divers fonctionnements intrapsychiques régulant notre destinée. Et l’une des figures les plus emblématiques est, et restera toujours, La Mère Ambivalente. Ambivalence entre la mère bienveillante et la mère dévorante. Si cette description peut paraître grossière et raccourcie, il faut bien comprendre que l’ambivalence est un élément indissociable de la constitution de la psyché humaine. Et même si de nombreuses choses peuvent être étudiées par rapport à un spectre, l’ambivalence, pouvant se résumer au clivage d’une dualité, est nécessaire à notre développement et à notre évolution. Certains grands thèmes doivent s’observer en premier lieu, sous l’angle de cette dualité binaire, pour pouvoir